Peter, volontaire à AMESUD – Association Paléodécouvertes

Depuis Avril 2021, j’ai eu l’occasion d’exercer mon service civique à l’association Paléodécouvertes au Muséum de l’Ardèche, à Balazuc. De retour en Charente, il est l’heure de faire un bilan de mon expérience.

Pendant 8 mois, j’ai effectué des missions de médiation scientifique et d’éducation à l’environnement pour tous types de publics, de 4 à 96 ans. Cela consiste à échanger, faire circuler les informations scientifiques, les vulgariser et aussi transmettre le savoir.

(Hipparion – Cheval fossile de 8 Millions d’années – Muséum de l’Ardèche)

 

Passionné par la paléontologie, ce fut une réelle découverte puisque je n’ai jamais mis en exergue cette discipline. Cela m’a donné l’occasion d’interagir avec une diversité de publics allant du chercheur à l’étudiant d’art cherchant inspiration en passant par les jeunes apprentis paléontologues.

Par ailleurs, ce qui émerveille dans le service civique c’est la diversité des missions qui sont proposées. J’ai eu l’opportunité de faire des missions de médiation scientifique, de construire une offre de médiation, de faire de la conservation, de la communication, de l’évènementiel, de la lithopréparation, et enfin du théâtre. A première vue, la quantité d’actions peut faire peur mais les tuteurs de paléodécouvertes et d’Amesud nous encadrent bien.

Très enrichissant, ce service civique m’a permis de mettre un premiers pas dans le monde de la muséologie et de la médiation mais aussi de découvrir tous un tas de disciplines annexes qui ne reste qu’à prospecter.

Je vous laisse avec en photo l’un des plus beaux de villages de France, Balazuc, endroit où je reviendrai pour sûr.

 

(Balazuc – Juillet 2021)